COUV LIVRE

Le petit dernier, qui résume qui se trouve à la croisée de mes passions, la montagne, le pastoralisme – nomadisme et la photographie, … je vous laisse découvrir ce bel ouvrage « Itinéraires de bergers »

Les pasteurs béarnais, chassés par la neige des montagnes à la sortie de l’été, descendaient dans les plaines pour y trouver des pacages pendant l’hiver. Ils parcouraient parfois des centaines de kilomètres, à pied, en train, puis depuis quelques décennies en bétaillère. On retrouve leur trace dans les Landes, le Gers, la Gironde, la Dordogne, voire au-delà, s’arrêtant ici pour quelques temps, s’installant là-bas pour y chercher une vie meilleure. Aujourd’hui, seuls quelques-uns effectuent cette grande migration saisonnière dans l’autre sens entre plaines et vallées d’Ossau, Aspe et Barétous. Ces descendants de bergers béarnais, ou encore, néo-transhumants, partent désormais des plaines où ils ont fondé leur foyer pour aller, en été, dans les estives de haute montagne.   D’hier à aujourd’hui, l’objectif de la transhumance reste fondamentalement le même : trouver de quoi nourrir le troupeau. Et le métier, malgré les profondes évolutions technologiques, reste également le même : « garder » un troupeau de brebis laitières, c’est aussi fabriquer son fromage.

LE LIVRE : Itinéraires de bergers. Transhumances entre Pyrénées et plaines de Gascogne retrace une histoire venue de la nuit des temps et toujours d’actualité, la « course » à l’herbe… En effet, la transhumance est fondée sur la migration saisonnière de troupeaux (bovins, ovins, équidés ou encore abeilles) afin d’en assurer leur survie. Ce livre est le prolongement de l’exposition du même nom à l’Eco musée de Marquèze, un projet issu de la coopération entre le Parc National des Pyrénées et Le Parc naturel régional des Landes de Gascogne. Un livre sur des parcours de vie, des paroles de bergers d’hier et d’aujourd’hui; des témoignages divisé en quatre grands chapitres :

  • 1 – Les plaines, une longue histoire de terres d’accueil
  • 2 – Hiverner dans les plaines aux XXe et XXI siècle
  • 3 – Estiver
  • 4 – Redescendre vers la plaine : «c’était la neige qui nous chassait »

ARGUMENTS PRINCIPAUX : – Ce bel album sur les itinéraires géographiques des bergers entre plaines et Pyrénées est très documenté, illustré par des documents d’époques et de nombreuses photos N/B et couleur. – Les photos contemporaines sont de Sébastien Carlier grand passionné d’itinérance, de parcours, de nomadisme, de transhumance … – des QR code complètent le livre par des documents audio et vidéo tirés de l’exposition. – L’exposition temporaire actuelle (du 1er juin 2013 au 30 novembre 2014) consacrée aux grandes transhumances ovines entre Pyrénées et plaines de Gascogne qui s’inscrit dans le cadre du programme européen CANEPAL dédié au patrimoine ovin aura des prolongements en 2015 également.

Les auteurs : Textes : Vanessa Doutreleau travaille à l’écomusée de Marquèze depuis 2004, au sein du Parc naturel régional des Landes de Gascogne, en tant qu’ethnologue et responsable des expositions. Préface : Louis Espinassous, biologiste, conteur, ethnologue, écrivain, universitaire, animateur nature, formateur, accompagnateur en montagne. Photographe : Sébastien Carlier Un port d’attache dans les landes de Gascogne, où il est responsable de l’action culturelle et de l’ éducation à l’environnement pour le Parc Naturel Régional des Landes de Gascogne, et un pied dans le relief Pyrénéen où il partage la passion de la montagne, du plein air, en tant qu’accompagnateur montagne.

Vente : vous pouvez le trouver dans toute bonne librairie ou vous le procurer directement auprès de moi. Je peux vous l’envoyer au tarif de 22 € (tarif comprenant les frais de port) et avec une belle dédicace.

Format 240 x 220, 144 pages, broché 20 €

ISBN 9782350683546

 

 

Leave a comment